Pour se présenter au concours il faut :

  • Être âgé d'au moins 17 ans au 31 décembre de l'année des épreuves d'admission.
  • Être titulaire du baccalauréat français
    • ou d'un titre équivalent légalement admis
    • ou d'une attestation de réussite à l'examen spécial d'entrée à l'université,
    • ou d'un diplôme d'accès aux études universitaires ;
  • Ou pouvoir justifier d'une expérience professionnelle de cinq ans ayant donné lieu à cotisations à la sécurité sociale.

Le concours : les épreuves d'admission comprennent :

  • Une épreuve de biologie d'une durée de deux heures notée sur 40. Le programme de cette épreuve est celui de première et terminale scientifique.
  • Les instituts peuvent organiser une épreuve complémentaire, tests psychotechniques ou entretien.

Les candidats sont admis en fonction de leur rang de placement, la note zéro étant éliminatoire.

Si les candidats présentent le concours pendant leur année de terminale, l'admission est subordonnée à l'obtention du baccalauréat.

La quasi-totalité des candidats font une année préparatoire aux concours (pendant laquelle ils ne bénéficient pas du statut étudiant)

Les candidats sont admis en fonction de leur rang de classement.

Attention : la sélection est sévère !

L'admission définitive est subordonnée à la production d'un certificat médical émanant d'un médecin agréé attestant :

  • Que le candidat n'est atteint d'aucune affection physique ou psychologique incompatible avec l'exercice de la profession ;
  • Des vaccinations antitétanique, antidiphtérique, antipoliomyélitique et antityphoïdique et anti hépatite B. Il doit également préciser que le candidat a subi un test tuberculinique et qu'il est positif ou que deux tentatives infructueuses de vaccination par le BCG ont été effectuées.

Dispenses d'épreuves d'admission et dispenses partielles de scolarité :

Se reporter à l'arrêté du 5 juillet 2012 relatif au DE de pédicure-podologue notamment aux articles 24, 25 et 26.

Les études :

Le programme d'étude est fixé par décret ministériel. La dernière réingénierie du diplôme est en application depuis le 1er septembre 2012.

Les études sont réparties sur trois ans. Ces trois années comportent :

  • Des enseignements théoriques
  • Des enseignements pratiques dont des activités de soins (soins pédicuraux, examen clinique, orthèses) prodigués à des patients dans des centres de soins au sein des instituts de formation.
  • Des stages hospitaliers et des stages chez les professionnels.