Logo ONPP

S'installer en libéral

Quelles sont les démarches administratives obligatoires avant mon installation en libéral ?

L'entrée dans la vie professionnelle est complexe et plus particulièrement lorsque l'on choisit de s'installer à titre libéral. Bien sûr il vous faut préparer cette décision et mûrement la réfléchir : déterminer le mode d'exercice qui vous convient le mieux (remplacement, collaboration, installation seul ou en commun...), procéder à une étude démographique pour choisir votre lieu d'installation, opter pour le rachat d'une patientèle existante ou pour la création d'un nouveau cabinet et alors trouver un local à l'achat ou à la location, budgéter l'opération et déterminer votre besoin en financement....

Il y a des démarches administratives incontournables à effectuer pour s'installer en libéral

Mais il y a également des démarches administratives incontournables à effectuer :

  • Vous devez vous inscrire auprès du conseil régional de l'ordre des pédicures-podologues dont vous relevez.
  • Vous êtes tenu, dans le mois qui suit votre entrée en fonction, de faire enregistrer votre diplôme ou votre autorisation d'exercer. Selon les départements cela se fait soit à la préfecture soit à la DDASS.
  • Vous devez vous inscrire à l'URSSAF. La déclaration de début d'exercice doit ce faire dans les 8 jours suivant le début de celui-ci. Pour ce faire, l'URSSAF du lieu d'exercice remet au professionnel un imprimé CERFA N° 90.01165.
  • Si vous avez fait le choix de vous conventionner, vous devez vous inscrire à la CPAM du votre lieu de résidence professionnelle. L'inscription auprès de votre caisse d'assurance maladie doit se faire dans un délai d'un mois suivant la première installation. Celle-ci est obligatoire pour obtenir des feuilles de soins pré-identifiées. Vous devrez présenter à cet organisme une attestation d'inscription au tableau de l'Ordre des pédicures-podologues. Les praticiens non conventionnés doivent s'immatriculer obligatoirement dans le mois qui suit leur installation auprès d'une Caisse Mutuelle Régionale.
  • Vous devez dans le mois qui suit le début de votre activité vous inscrire à la CARPIMKO : la caisse de retraite et de prévoyance propre à votre profession. (C.A.R.P.I.M.K.O. - 6, place Charles de Gaulle 78882 ST-QUENTIN-EN-YVELINES-CEDEX).
  • Vous devez contracter une assurance en "Responsabilité Civile Professionnelle" (RCP). Cette assurance est obligatoire. Les pédicures-podologues libéraux sont responsables civilement et pénalement des actes qu'ils effectuent. Il est fortement recommandé de souscrire un contrat protection juridique professionnelle.
  • N'oubliez pas de soumettre vos contrats au conseil régional dont vous dépendez.

Bravo, vous pouvez poser votre plaque (après l'avoir soumise à votre conseil régional) !