Logo ONPP

Signaler une agression

 

La fiche de signalement téléchargeable ci-dessous permet à tout pédicure-podologue victime d'incident et d'acte de violence à son encontre, dans le cadre de son exercice professionnel, de faire une déclaration et de la porter à la connaissance de son CROPP.

  • L’Ordre encourage les pédicures-podologues victimes d’incidents à déposer plainte et quand il en est alerté via cette fiche de signalement, si le praticien le souhaite, son conseil régional peut lui apporter le soutien de l'institution ordinale et s’associer à sa plainte, faciliter les démarches...

  • Par ailleurs, avec les recensement national des incidents, l'Ordre pourra dans le cadre d'un Observatoire pour la sécurité des pédicures-podologues identifier plus précisément le type d'incidents auxquels sont confrontés les pédicures-podologues, analyser les difficultés et les besoins exprimés par les professionnels en situation d'insécurité et ainsi avec l'aide des pouvoirs publics adapter des outils et trouver des réponses adéquates pour favoriser la sécurité des professionnels de santé en exercice.

Cliquer sur l'image pour télécharger la Fiche de signalement :

Fiche de signalement    

 

Protocole Santé-Sécurité-Justice-Ordres


Pour rappel, en mai 2011, l'Ordre national des pédicures-podologues a signé avec les six autres ordres de santé le protocole d'accord "Santé-Sécurité-Justice-Ordres", aboutissement du travail de concertation mené pendant plusieurs mois avec les ministères concernés et les Ordres de santé dans l'objectif d'œuvrer concrètement à l'amélioration de la sécurité de l'exercice des pédicures-podologues.

Ce protocole renforce la coopération entre les conseils régionaux de l'Ordre des pédicures-podologues et les services de l'Etat en matière de prévention de la violence et de la délinquance à l'encontre des professionnels de santé sur leurs lieux de travail. Il permet d'identifier clairement les interlocuteurs de la Police et de la Gendarmerie référents pour les questions de sécurité et d'aide aux victimes, de mettre en place une série d'outils de proximité (Guides de sécurité, procédures d'alerte, aide au dépôt de plaintes, information et formation à la prévention technique de la malveillance...).

Téléchargez le communiqué de presse

Téléchargez le Protocole d'accord "Santé-Sécurité-Justice-Ordres"

Depuis 2011, dans les départements, des protocoles avec les préfectures ont été signés officiellement mais pas généralisés. Madame la ministre TOURAINE a relancé cette dynamique fin 2016 et a souhaité que ce protocole soit étendu comme convenu à l'ensemble des régions. Pour exemple concret, en avril 2017 un protocole fait l’objet d’une signature conjointe entre le CROPP Centre, l’ARS Centre-Val de Loire, Monsieur le Préfet et Madame le Procureur de la République.