Logo ONPP

La formation continue

Art. L. 4382-1 - La formation continue a pour finalité le perfectionnement des connaissances et l'amélioration de la qualité des soins. La formation continue est obligatoire pour toutes les personnes mentionnées au présent livre. L'obligation de formation est satisfaite notamment par tout moyen permettant d'évaluer les compétences et les pratiques professionnelles. Les conditions de mise en oeuvre de la formation continue des professions de santé visées au présent article sont fixées par décret en Conseil d'Etat.

Les évolutions scientifiques sont constantes et ne feront que se développer. Les publications datant de plus de dix ans sont considérées comme obsolètes par les instances de validation. Cela implique que les savoirs acquis pour obtenir le diplôme d'Etat qui permet l'exercice sont en grande partie périmés quelques années plus tard.

les professionnels en exercice ont le devoir de réactualiser leurs acquis de façon permanente.

Il en découle pour les professionnels en exercice de devoir réactualiser leurs acquis de façon permanente.

La loi de santé publique n° 2004-806 du 9 août 2004 - art. 99 JORF 11 août 2004 étend l'obligation de formation continue, jusque là limitée aux professions médicales, aux autres professions de santé dont les pédicures-podologues.

Le code de déontologie dans son article R.4322-38 l'inclut aux devoirs généraux des podologues : « Tout pédicure-podologue doit entretenir et perfectionner ses connaissances notamment en participant à des actions de formation continue et à des actions d'évaluation des pratiques professionnelles telles que prévues à l'article L. 4382-1. »

Le décret d'application de la loi de 2004 n'est pas paru et aucun contrôle de l‘application de ces directives n'est à ce jour prévu. Ce qui veut dire que continuer à se former tout au long de sa vie professionnelle reste actuellement un choix individuel et volontaire. Nombre d'entre nous ont déjà fait ce choix et font ainsi la preuve de leur dynamisme et de leur envie d'évoluer pour continuer à assurer les meilleurs soins podologiques pour le plus grand bien des patients.

Il est fortement conseillé aux professionnels participant à des actions de formation continue de se constituer à l'instar des médecins, un portfolio réunissant toutes les attestations concernant ces formations. Chaque action de formation est validée pour les médecins sous forme de « crédits ».

L'article 59 de la loi n° 2009-879 du 21 juillet 2009 portant réforme de l'hôpital et relative aux patients, à la santé et aux territoires a introduit dans le code de la santé publique la notion de développement professionnel continu des professionnels de santé (DPC), afin de réunir dans un concept commun les notions de formation professionnelle continue et d'évaluation des pratiques professionnelles.

Le décret n° 2011-2114 du 30 décembre 2011 relatif au développement professionnel continu des professionnels de sante paramédicaux s'applique aux pédicures-podologues quels que soient leur modalité et leur statut d'exercice.

Pour en savoir plus sur le DPC