Logo ONPP

Évaluation des pratiques professionnelles

De l’EPP au DPC : un mouvement plébiscité par les pédicures-podologues

Lors du lancement de l’Évaluation des pratiques professionnelles (EPP) en 2008, les pédicures-podologues ont massivement manifesté leur enthousiasme pour ces nouvelles méthodologies de formations recommandées par la HAS. Suite à l’appel à candidature lancé par l’Ordre à l’époque, près de 10% des professionnels avaient alors, sur la base du volontariat, demandé à participer à un programme d’EPP, dépassant largement les 2% estimés.

Parmi les motifs de satisfaction, le développement de référentiels adaptés à la pratique quotidienne et les échanges entre pairs ont été particulièrement plébiscités. La confrontation aux pratiques recommandées, les améliorations mises en œuvre et le souhait de continuer à progresser ont également été soulignés par les participants.

Dans l'attente d'une mise en place effective du DPC, dès septembre 2012, l’ONPP a lancé dans les régions une deuxième session d’EPP offrant aux professionnels la possibilité de poursuivre la démarche EPP durant cette période transitoire. Ainsi, ce sont encore plus de 550 pédicures-podologues qui ont suivi en 2013 un programme d’EPP valant DPC, dont les thèmes étaient en prise directe avec leur exercice quotidien par exemples : « Dossier patient en pédicurie-podologie »,   « Hygiène des soins au cabinet », « Bilan podologique du patient âgé pour favoriser son maintien à domicile », « Prévention de la chute et rôle du pédicure-podologue », « Suivi de l'application d'orthèses plantaires dans le traitement de la polyarthrite rhumatoïde ».


Rentrée 2012 - 2013 : Une deuxième session d'EPP est lancée dans les régions

Dans l'attente d'une mise en place effective du DPC (Développement Professionnel Continu) courant 2013, le Conseil national propose aux professionnels la possibilité de poursuivre la démarche EPP durant cette période.

L'Ordre se doit de permettre aux pédicures-podologues de répondre à leur obligation d'entretenir et de perfectionner leurs connaissances. L'intérêt de l'EPP pendant cette phase de transition est renforcé par la validation pour le professionnel qui y participe, de son obligation de DPC.

Pour s'incrire à l'EPP

Il suffit de retourner la fiche d'inscription complétée par mail ou à défaut par courrier au Conseil régional de l'Ordre des pédicures-podologues dont vous relevez (adresses disponibles sur les pages régionales du site Internet ou dans vos bulletins d'information régionaux).

Les groupes seront constitués en fonction du nombre de demandes et des thématiques d'évaluation choisies parmi celles proposées. Vous serez alors prévenu de votre inscription à la prochaine session ou de l'enregistrement sur liste d'attente selon les places disponibles.

Priorité sera donnée aux professionnels inscrits à l'EPP qui n'ont pas eu la possibilité d'intégrer un groupe lors de la première session et les conseils régionaux (CROPP) leur demanderont s'ils souhaitent confirmer leur inscription pour la période 2012-2013.

Les programmes 2012

En plus des facilitateurs formés pour cette nouvelle session, de nouveaux programmes ont été élaborés pour continuer à susciter l'intérêt des professionnels. Voici la liste des 9 programmes proposés à ce jour :

  • Programme 1 : Dossier patient en pédicurie-podologie
  • Programme 2 : Hygiène des soins au cabinet
  • Programme 3 : Hygiène des locaux
  • Programme 4 : Bilan podologique du patient âgé
  • Programme 5 : Avis podologique et communication interprofessionnelle : le cas de la gonalgie
  • Programme 6 : Dépistage de l'onychomycose par le pédicure-podologue
  • Programme 7 : Moyens mis en place pour réaliser un pansement simple chez le patient diabétique
  • Programme 8 : Prévention de la chute et rôle du pédicure-podologue
  • Programme 9 : Suivi de l'application d'orthèses plantaires dans le traitement de la polyarthrite rhumatoïde.

A télécharger : les « fiches pratiques EPP ».

Ces fiches de communication ont pour objet de présenter les différents programmes proposés à l'EPP.

Elles vous sont destinées afin que vous puissiez choisir un thème correspondant à votre attente.

FICHE 1 : Dossier patient en pédicurie-podologie

FICHE 2 : Hygiène des soins au cabinet

FICHE 3 : Hygiène des locaux

FICHE 4 : Bilan podologique du patient âgé

FICHE 5 : Avis podologique et communication interprofessionnelle : le cas de la gonalgie

FICHE 6 : Dépistage de l'onychomycose par le pédicure-podologue

FICHE 7 : Moyens mis en place pour réaliser un pansement simple chez le patient diabétique

FICHE 8 : Prévention de la chute et rôle du pédicure-podologue

FICHE 9 : Suivi de l'application d'orthèses plantaires dans le traitement de la polyarthrite

N'hésitez pas à communiquer avec vos élus sur cette démarche destinée à vous aider, à valoriser la profession et surtout pas à la sanctionner.


Janvier 2011 :
Nouvelle appel à candidature pour devenir "facilitateur" EPP

L'ONPP recherche à nouveau des professionnels souhaitant devenir pédicure-podologue habilité pour l'évaluation des pratiques professionnelles (EPP)...

Les professionnels retenus recevront une formation pluridisciplinaire leur permettant d'acquérir des compétences d'accompagnement de leurs pairs dans l'EPP. L'objectif est également de couvrir l'ensemble du territoire national en disposant d'un professionnel habilité dans chaque région ou interrégion.

Les régions où nous recherchons des professionnels en priorité sont :

  • Alsace
  • Aquitaine
  • Basse Normandie
  • Champagne Ardenne
  • Franche Comte
  • Haute Normandie
  • Ile De France
  • Lorraine
  • Nord Pas De Calais
  • Poitou Charente

Parmi les critères retenus pour devenir professionnel habilité :

  • Avoir un exercice de préférence libéral, avec une expérience d'au moins 5 ans.
  • Avoir montré un intérêt pour l'amélioration des pratiques ou les démarches de qualité, à travers des expériences, réalisations, acquis de formations ou initiatives individuelles.

 

En outre, pour éviter les conflits d'intérêts éventuels, il est préférable que le professionnel :

  • n'ait pas de mandat électif ordinal (national ou régional) ou du moins qu'il ne soit pas «ordinalement » impliqué dans la mise en place de l'EPP,
  • ne soit pas en responsabilité auprès d'organismes ou de fonds de gestion de formation continue.

La formation (3 sessions à Paris), ainsi que le déploiement de la mise en place en régions représentent un investissement en temps non-négligeable au cours des 2 prochaines années : les pédicures-podologues souhaitant devenir professionnel habilité doivent donc en être conscients avant de s'engager dans cette activité.

Les candidatures : lettre de motivation, CV avec photocopie des diplômes de formations initiales et continues sont à adresser avant le 14 février 2011 au Conseil national à l'attention de la Commission Formation, compétences et évaluation des pratiques professionnelles - 116 rue de la Convention - 75015 Paris.

Pour plus de renseignements vous pouvez également joindre le Conseil national.

Rapport d'expérimentation d'évaluation des pratiques professionnelles (EPP) 2008-2010

L'engouement des professionnels témoigne du succès de l'EPP. Fin septembre 2009, le taux de réponse à l'appel à candidature, envoyé par les CROPP, était de 10,12 %. Dans une région, ce taux atteignait même 56 % !

De janvier à septembre 2010 : 37 groupes ont vu le jour dans 19 régions. Ils ont réuni 353 pédicures-podologues, soit un taux global de participation de 3,30 %.

Les programmes retenus sont :

  • « Dossier du patient en pédicurie-podologie » (13%),
  • « Hygiène des soins au cabinet » (37%),
  • « Bilan podologique du patient âgé » (29%),
  • « Avis podologique sur une gonalgie » (21%).

L'Ordre national des pédicures-podologues a fait le bilan de l'expérimentation d'évaluation des pratiques professionnelles en 2008-2010.

Rapport à lire et à télécharger


Fin 2009 - Année 2010 : La formidable participation des pédicures-podologues !

Des programmes d'évaluation des pratiques professionnelles ont été organisés dans les régions et ont débuté dès janvier 2010. Vous avez été nombreux à saisir cette chance et à vous inscrire sur le formulaire dédié. Vous êtes en effet plus d'un millier à avoir répondu à l'appel de l'EPP ! L'ONPP présentera prochainement un rapport de bilan à la Haute Auotrité de santé - HAS, diffusé également au sein de votre Bulletin "Repères".

Face à cette enthousiasme dont la profession peut se féliciter, il est toutefois une confusion qu'il nous faut corriger : l'EPP n'est pas la formation continue !

 


L'EVALUATION DES PRATIQUES PROFESSIONNELLES
EN PEDICURIE-PODOLOGIE

La convention HAS / ONPP

Rappelons que la Haute Autorité de santé (Has) a signé, le 18 septembre 2008, avec le Conseil de l'Ordre des pédicures-podologues (Cnopp) une convention portant sur la mise en œuvre de l'expérimentation de l'évaluation des pratiques professionnelles (EPP). Cette convention comporte deux objectifs principaux. Le premier, la mise en œuvre de l'expérimentation de l'EPP, consiste en l'élaboration de méthodes et de référentiels d'évaluation pour le développement de programmes d'EPP, qui serviront de « cahier des charges » aux organismes de formation. Vingt professionnels pédicures-podologues travaillent d'ores-et-déjà avec l'appui de la Haute Autorité de santé, à l'élaboration de ces référentiels. Ils sont également formés par la Haute Autorité de santé pour devenir les « facilitateurs » de l'EPP dans les régions.

Il faut comprendre que cette phase d'expérimentation est la « première pierre » dans le lancement d'un dispositif qui, à terme, permettra à chacun de s'engager, selon ses souhaits et ses disponibilités, dans sa propre démarche d'amélioration de ses pratiques professionnelles. En effet, contrairement aux professions médicales, notre profession n'est actuellement soumise à aucune obligation ni contrôle en matière d'EPP. Il s'agit d'une démarche volontaire, basée sur la conscience de chacun dans l'intérêt de « poursuivre » sa formation au-delà de la formation initiale, d'intégrer dans sa pratique des données nouvelles en la confrontant à celle de ses pairs, d'adapter régulièrement son savoir-faire à l'évolution des techniques et des connaissances. L'EPP fait partie intégrante de la formation continue.

Cette Convention signe en outre deux engagements majeurs très significatifs : celui de notre profession dans une démarche volontaire d'amélioration de ses pratiques, d'ouverture et d'interdisciplinarité ; celui de la Haute Autorité de santé qui reconnaît par là l'entière place des pédicures-podologues au sein des professions de santé.


L'EPP : Dossier de présentation

Pour en savoir plus vous pouvez consulter et télécharger le dossier de présentation ci-contre :

Sommaire

Rappel historique et références légales

Le champ d'application de l'EPP en pédicurie-podologie

  • Une obligation légale
  • Une obligation déontologique

Les objectifs de l'EPP

L'organisation de l'EPP pour les pédicures-podologues

La convention entre la HAS et le CNOPP

Déroulement de la formation HAS

L'EPP en définitions et en principes

  • Qu'est-ce que l'évaluation des pratiques professionnelles ?
  • Qu'est-ce qu'une recommandation professionnelle ?
  • Qu'est-ce qu'un référentiel ?
  • Quels sont les principes fondamentaux de l'EPP ?
  • Comment l'EPP s'articule-t'elle avec la formation continue et le développement professionnel continu ?
  • Quels sont les acteurs de l'EPP en pédicurie-podologie?
  • Quels peuvent être les leviers à l'EPP ?
  • Quels peuvent être les obstacles à l'EPP ?
  • Quels sont les outils et la méthodologie propre à l'EPP?

Ce qu'est et ce que n'est pas l'EPP

L'EPP en pratique

  • Comment procéder pour me porter volontaire pour engager une
    démarche EPP ?

Formulaire d'inscription à un programme EPP

  • Sur quels thèmes puis-je m'évaluer ?
  • Comment s'évaluer ?
  • Combien de temps cela va me prendre ?
  • Qu'est-ce que je gagne en retour ?
  • Comment constituer son "portfolio" ?

Sur quels thèmes puis-je m'évaluer ?

Depuis la phase d'expérimentation, les facilitateurs* ont élaboré des programmes d'EPP spécifiques à destination des pédicures-podologues pour lesquels il existait d'ores et déjà des recommandations ou référentiels, thèmes pour lesquels l'évaluation est faisable et avec l'existence d'une marge d'amélioration possible pour le professionnel engagé, et enfin thèmes cohérents par rapport aux priorités de santé publique.

Ont été retenus les thèmes suivants :

* Qui sont les facilitateurs ?

De bon conseil, les facilitateurs vous aideront sur le plan méthodologique à concevoir et à organiser votre programme EPP !

Les facilitateurs formés par la HAS sont des pédicures-podologues en exercice avec activité libérale prédominante.

Ils accompagnent les pédicures-podologues dans la mise en œuvre de leur EPP ; ils sont missionnés par l'Ordre national des pédicures-podologues.

Ils procèdent à la demande des professionnels intéressés à des évaluations individuelles ou collectives des pratiques.