Logo ONPP

L'ONPP apporte sa contribution aux États généraux du Diabète

 

Suite au lancement des États Généraux du Diabète et des Diabétiques le 13 novembre 2017 lors de la Journée Mondiale du Diabète, l’Ordre national des pédicures-podologues – ONPP – formule des propositions afin de contribuer à ceux-ci.

Elles doivent permettre d’améliorer la qualité de vie des personnes diabétiques et apporter une prise en charge plus efficace de la prévention, de l’accompagnement et de l’éducation thérapeutique.

Elles placent le pédicure-podologue comme un acteur incontournable des équipes de soins primaires et de premier recours de par son exercice et ses compétences auprès du patient diabétique.

Les propositions sont axées autour de la prévention, du traitement et de la nécessité d'accroitre la pertinence et la qualité des soins

Contribution de l'ONPP aux Etats généraux du diabète

 

 

 

 

Télécharger la contribution de l'ONPP aux EGDD

 

 

 

 

 

Pour en savoir plus Voir le site de la Fédération française des Diabétiques

Vous pouvez également participer et contribuer aux Etats généraux du Diabète et des Diabétiques :

" En France, plus de 4 millions de personnes (dont 700 000 qui l'ignorent) sont atteintes de diabète. Par la progression constante et rapide de cette pathologie mais aussi par la gravité de ses complications, le diabète est un véritable enjeu de santé publique. Afin d’améliorer la qualité de vie des personnes diabétiques et permettre une prise en charge plus efficace de la prévention, de l’accompagnement et de l’éducation thérapeutique, des mesures s’imposent.

C’est ce constat qui a conduit la Fédération Française des Diabétiques - qui fêtera ses 80 ans en 2018 – à organiser durant 1 an, les Etats Généraux du Diabète et des Diabétiques. Chacune et chacun d’entre vous peut participer à ces Etats Généraux en déposant ses propositions sur cette plateforme, co-construite avec les patients. La Fédération s’engage à prendre en compte vos propositions, notamment en :

  • réalisant une synthèse de cette grande consultation afin de la porter à la connaissance de tous les acteurs ayant contribué ;
  • s'appuyant sur la consultation pour élaborer puis porter auprès des plus hautes instances de décision des propositions concrètes et réalistes visant à améliorer l’efficience de notre système de santé (pour une meilleure prise en charge du diabète et l’amélioration de la qualité de vie des personnes diabétiques)." (Source : Site de la Fédération Française des Diabétiques, laquelle fête ses 80 ans)