Logo ONPP

Fish pedicure


Monsieur le Docteur Jean-Yves GRALL
Directeur général de la Santé
Direction générale de la santé - DGS
14, avenue Duquesne
75350 Paris 07 SP


Paris, le vendredi 13 mai 2011

Monsieur le Directeur général,

Notre profession est actuellement confrontée à un concept baptisé « Fish pédicure », pratique consistant à faire immerger les pieds d'un sujet dans un aquarium où des petits poissons appelés Garra rufa se nourrissent des peaux mortes par succion.

Ce concept actuellement commercialisé est en pleine expansion auprès des salons d'esthétique et des spas, mais fait aussi l'objet d'un démarchage spécifique auprès des pédicures-podologues.

Alors même que dans certains États américains cette pratique est maintenant interdite, notre institution estime que ce procédé est susceptible d'entraîner des risques sanitaires majeurs en favorisant notamment la transmission de micro-organismes générant des pathologies virales, mycosiques...

Face à cette pratique qui n'est actuellement pas régulée, nous souhaitons recueillir un avis scientifique pour étayer notre position et communiquer vers nos professionnels. Nous nous sommes dans le même temps tournés vers la Société Française de Dermatologie car la « Fish pédicure », pour ses propriétés exfoliantes, est souvent vantée pour le traitement des kératodermies, du psoriasis ou des eczémas quels que soient leurs types..., mais la SFD n'a pas encore émis de recommandations.

Notre Conseil national s'adresse donc très officiellement à la Direction générale de la santé pour savoir si des études ont été menées ou sont en cours et si votre instance a un avis sur le sujet.

Notre institution est réellement concernée par les conditions d'hygiène, la vocation thérapeutique d'une telle pratique et craint qu'elle n'induise à court terme un problème de santé publique.

Restant à votre entière disposition et vous remerciant de l'attention que vous porterez à notre demande, nous vous prions de croire, Monsieur le Directeur général, en l'expression de nos respectueuses salutations.

Bernard BARBOTTIN
Président du Conseil national
de l'Ordre des pédicures-podologues